Garrucha, c’est où, c’est quoi ?

Garrucha, on n’y vient pas trop par hasard quand on est français. En revanche, si on est anglais ou allemand, on a sûrement un peu de famille qui traîne dans le quartier ! Nous avons atterri à Garrucha car nous y avons acheté le bateau. 

Garrucha se trouve dans le Nord de l’Andalousie, précisément dans la province d’Almeria, donc au Sud de l’Espagne. Au dernier recensement, on a compté 8 748 habitants, les « Garrucheros ».

Ce village de pêcheurs est le plus important de toute la côte orientale d’Almerí­a pour cette activité.

« Ex mari orta’, surgie de la mer, est la devise de son blason. Les villes de Vera et Mojácar se sont longtemps disputé l´annexe de Garrucha, et ce jusqu´à son indépendance en 1861. Mojácar bénéficie encore de cette prédominance en terme touristique. C’est sur cette commune que se concentrent tous les complexes hôteliers et les résidences secondaires ou principales des expatriés anglais ou allemand venus se dorer la pilule à moindre coût.

La tradition de la pêche de Garrucha allait de pair avec l´importance de ce village en tant que port. Il permit, après la conquête chrétienne de 1488, d´approvisionner l´armée pour continuer sa campagne. Il existait également, depuis l´époque d´al Andalus un grand entrepôt, appelé « Casa de la Sal » (Maison du Sel) ou « Alfolí » pour garder le sel provenant du Cap de Gata, de Dalías et de Mazarrón et le distribuer dans l´arrière-pays. Au XVIe siècle, ce port facilitait le commerce de vins, alfa et marbre.
Malgré cette tradition commerciale, la population ne s´y installa jamais du fait des invasions continuelles de pirates berbères qui créèrent une grande insécurité pendant des siècles et causèrent de grandes pertes matérielles et humaines; ils allèrent même jusqu´à capturer des hommes pour les vendre comme esclaves. La période de splendeur de Garrucha commence avec l´essor des mines au XIXe siècle.


En 1838 la découverte d´argent dans le ravin de Jaroso à Cuevas de Almanzora marquera le début de la fièvre minière de la province d´Almería. Le port de Garrucha sera le point de départ d´une grande partie de ce minerai. Plusieurs fonderies seront construites, comme celle de San Ramón en 1841, afin d´extraire du plomb argentifère. Cette fonderie se transforma en haut fourneau en 1858 pour la fonte de fer de Bédar et Sierra Cabrera. On créa également la fonderie de San Jacinto en 1860. La zone deviendra si importante que divers pays comme l´Angleterre, la France,l´Allemagne, l´Italie… y établiront des sièges consulaires pour leurs ambassades. La construction d´un câble minier depuis le Pinar de Bédar en 1887 et d´un chemin de fer minier en 1890 ne fera qu´accroître son commerce, déjà important.


Au XXe siècle, pendant la dictature de Primo de Rivera, la construction du port de pêche est approuvée. Actuellement, l´activité minière ayant cessé, la pêche et le tourisme constituent la principale source de revenus. La fièvre immobilière espagnole et la crise économique passant par là, le « joli village de pêcheur » décrit par l’office de tourisme fait aujourd’hui peine à voir, comme le reste de l’Espagne d’ailleurs.

 

 

Le port compte 68 bateaux consacrés à la pêche artisanale, la palangre et le traînement. La spécialité de son port est la pêche à la crevette rouge.

La ville dispose également d´un port de plaisance, dont une marina complètement vide, et conserve encore son port commercial, exportant plus d´un million de tonnes de plâtre en vrac provenant des plâtrières de Sorbas.

 

 

C’est une escale un peu forcée qui aura durer un mois et demi mais qui nous aura laissé le temps de préparer le bateau ; d’assister au balai des camions plâtriers et au va-et-vient des cargos venant charger le plâtre ; au retour de pêche à la crevette et à la vente à la criée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :