« Je ne suis pas superstitieux, … ça porte malheur » (Hubert Reeves)

Nous n’avons pas choisi le nom de notre bateau. On ne change pas le nom d’un bateau, de la même manière qu’on ne change pas de prénom. Il y a aussi une certaine part de superstition dans cette histoire, car débaptiser un bateau porterait malheur. Pour conjurer le sort, certains préconisent la méthode suivante :

 » Un bateau ami, de quoi boire en assez grande quantité pour tout l’équipage + Neptune, et, facultatif, mais plus prudent : un fusil et 3   cartouches.

On va en mer à la voile et on demande au bateau ami de couper 3 fois le sillage du bateau à débaptiser, le plus près possible de la poupe. Avec le fusil, à chaque croisement, on tirera une cartouche dans le sillage pour bien  tuer l’âme du nom précédent. A chaque fois on boit un coup, en n’oubliant jamais  Neptune pour qui on versera à la mer un  verre d’une quantité honnête du breuvage de l’équipage.

Quand la procédure est terminée on rentre au mouillage et on refait le coup du verre.

Si la procédure est respectée, le navire nouvellement baptisé naviguera sans problème notoire. »

Nous avons choisi de garder le nom de TASS : pas de bateau ami dans le coin et pas de fusil, trop dangereux ! Mais on s’est dit qu’on pouvait très bien en faire un acronyme de TASS. Alors, nous vous proposons un petit vote pour la version que vous préférerez et libre à vous de nous faire des propositions !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :