Archives mensuelles : décembre 2013

Le bonheur est dans le près !

LUNDI 23 DECEMBRE 2013 : LE VOYAGE DE TASS COMMENCE !!!

C’est par une belle matinée ensoleillée qu’est arrivée la plus belle des surprises que nous n’attendions plus : la lettre de pavillon belge de TASS. Un bout de papier qui n’en mène pas large (même pas une petite dorure) mais qui, malgré tout, nous retenait à Garrucha. Lire la suite

Publicités

Garrucha, c’est où, c’est quoi ?

Garrucha, on n’y vient pas trop par hasard quand on est français. En revanche, si on est anglais ou allemand, on a sûrement un peu de famille qui traîne dans le quartier ! Nous avons atterri à Garrucha car nous y avons acheté le bateau. 

Lire la suite


«PETIT BATEAU, PETITS PROBLEMES» MAIS PROBLEMES QUAND MÊME !

Papa Alpha Roméo Tango India Roméo : P.A.R.T.I.R !!!!!

Partir de Garrucha, ce n’est pas aussi facile et rapide que ce que nous avions escompté. Lire la suite


« Je ne suis pas superstitieux, … ça porte malheur » (Hubert Reeves)

Nous n’avons pas choisi le nom de notre bateau. On ne change pas le nom d’un bateau, de la même manière qu’on ne change pas de prénom. Il y a aussi une certaine part de superstition dans cette histoire, car débaptiser un bateau porterait malheur. Pour conjurer le sort, certains préconisent la méthode suivante :

 » Un bateau ami, de quoi boire en assez grande quantité pour tout l’équipage + Neptune, et, facultatif, mais plus prudent : un fusil et 3   cartouches.

On va en mer à la voile et on demande au bateau ami de couper 3 fois le sillage du bateau à débaptiser, le plus près possible de la poupe. Avec le fusil, à chaque croisement, on tirera une cartouche dans le sillage pour bien  tuer l’âme du nom précédent. A chaque fois on boit un coup, en n’oubliant jamais  Neptune pour qui on versera à la mer un  verre d’une quantité honnête du breuvage de l’équipage.

Quand la procédure est terminée on rentre au mouillage et on refait le coup du verre.

Si la procédure est respectée, le navire nouvellement baptisé naviguera sans problème notoire. »

Nous avons choisi de garder le nom de TASS : pas de bateau ami dans le coin et pas de fusil, trop dangereux ! Mais on s’est dit qu’on pouvait très bien en faire un acronyme de TASS. Alors, nous vous proposons un petit vote pour la version que vous préférerez et libre à vous de nous faire des propositions !!